Optimisation Gnome

Voici en vrac quelques optimisations de Gnomes pour le développeur que nous sommes.

Votre 1er opération sur un OS fraîchement installé doit être :

C’est indispensable 😉

Afficher les thumbnail d’un point de montage FTP et SAMBA

Si vous aussi vous avez un NAS monté via le protocole SAMBA et que même si vous aimeriez que tout le monde passe sous linux mais que vous devez vous pliez à la masse…
Voila une astuce qui vous évitera quelques déboires:

Ouvrez une fenêtre nautilus, puis aller dans  Fichier > Préférence > Aperçu
Puis pour l’option Afficher les vignettes sélectionnez  : Toujours

Cela vous permettra alors de visualiser les thumbnail des images et videos même sur les disques distants

Afficher les icônes du bureau

Il n’y a rien de plus énervant que de ne pas avoir accès à votre bureau. Voila une astuce pour supprimer cette restriction purement graphique.

Ouvrez un terminal puis tappez

Parcourez les options et sous-options suivantes:

Et enfin coché la case show-desktop-icons

Ajouter Nouveau document dans le menu contextuel (bouton droit)

Encore un truc qui a été supprimer pour une meilleur « ergonomie »…
Pourtant il n’y a pas plus pratique que de faire des todo list un peu partout sur son bureau ^^

Ouvrez un terminal puis tappez :

Et c’est magique voila un nouveau menu sur votre clic droit vous permettant de créer des fichiers textes vierge.

Changement de la touche ALT en SUPER

Personnellement, j’ai mes petites habitudes et utiliser la touche d’activation des fenêtre avec le bouton central de la souris afin de redimensionner ou déplacer les fenêtres en font partie. Cependant j’ai l’habitude d’utiliser la touche SUPER plutôt que la touche ALT configuré de base. Afin d’effectuer cette modification ouvrez un terminal et lancer la commande suivante :

Puis aller dans l’onglet Fenêtre et changer dans le menu déroulant prévu à cet effet ALT par SUPER dans le champ Window Activation Key

Mise à jour des pilotes fglrx – ATI (optionnel)

Alors si comme moi vous avez une carte graphique ATI et que « certains » bug/lags apparaissent  il vous sera peut être utile d’utiliser (une fois n’est pas coutume) des pilotes propriétaire pour la gestion de votre driver graphique.

Cela se passe par l’installation des pilotes fglrx sauf que bien évidemment ça n’est jamais aussi simple.
En effet lors de l’installation de ceux-ci un message d’erreur peut alors intervenir vous indiquant que certaines dépendances ne sont pas satisfaites. Afin de palier à ce problème ouvrez votre terminal puis lancer la commande suivante :

Puis lancer la commande d’installation des drivers :

IMPORTANT : Suite à cela je vous incite fortement à lancer l’application Pilotes additionnels et de sélectionner le pilote vidéo fglrx-updates

Enfin redémarrer votre ordinateur.

Plantage au démarrage

Les pilotes fglrx (standard) ayant crasher le système lors de ma première tentative de redémarrage, il est bon de pouvoir se noter dans un coins les commandes qui suivent afin de pouvoir momentanément revenir à la version originale des pilotes installé si le besoin s’en fait ressentir.

Au démarrage sur l’écran de « bug » appuyez sur CTRL + ALT + F2 puis identifiez vous avec vos accès.
Puis à l’aide des commande suivante supprimer les drivers fglrx et réinitialisez ceux d’origine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partenaires

Cekome Graal Network Panoramaweb